VIVRE PLUS LENTEMENT, LA CULTURE SLOW

J’ai toujours vécu lentement ! J’aime prendre le temps de bien faire les choses (oui, je l’avoue, je suis une perfectionniste). Mais tout de même, je n’ai jamais été une personne dynamique, c’est comme ça, on ne m’a pas donné les clés de la motivation, de l’optimisme, de l’envie de réussir…

Je ne pense pas qu’aller vite, être énergique conduise à la réussite, au bonheur… aller vite conduit à l’épuisement, pire au burn-out (vécu d’une amie qui bossait pour le CAC40).

Nous vivons dans un monde qui nous ment sans cesse sur la notion de bonheur, si réussir dans la vie c’est : avoir sa maison, un jardin, des enfants, un chien, une piscine, des vacances à la neige ou à la mer, etc… nous rendait heureux, on ne verrait pas autant de séparations de couples, de personnes en dépression, sous dépendance médicamenteuse pour dormir, d’agressivité banalisée…

Pour moi, aller vite, c’est passer à côté de l’essentiel :

  • Prendre le temps de jouer avec ses enfants, de les écouter raconter leur journée
  • s’émerveiller des petites choses du quotidien (observer les oiseaux qui viennent picorer dans le jardin, dans un parc public…)
  • trouver du plaisir à chaque instant et surtout le savourer (prendre le temps de cuisiner, de manger)
  • appeler un ami pour prendre de ses nouvelles et l’inviter à prendre un café, un thé
  • lire pour mettre de côté le problème du moment
  • se détendre sans penser au travail qui nous attend le lendemain

Si vous souhaitez vous jeter dans un océan de quiétude, pour retrouver un peu de temps rien que pour soi, je vous conseille d’aller vous baigner dans la lecture du livre « Vivre plus lentement un nouvel art de vivre » de Pascale d’Erm avec de superbes photographies d’Elie Jorand. Ulmer, les nouvelles utopies. En vente en bas d’article 15 € frais de port compris !

« Vivre plus lentement est une utopie majeure dans nos sociétés, où la vitesse impose un découpage frénétique de nos journées. Noyés dans le tourbillon fou des délais et des objectifs, convaincus du don d’ubiquité que nous confèrent les nouvelles technologies, nous avançons, le pied, à fond sur la pédale de l’accélérateur, sans toujours réaliser les méfaits de ce rythme.

Pourtant, nous sommes nombreux à vouloir ralentir, pour retrouver une qualité de vie, la santé et le goût des relations humaines.

Mais comment vivre plus lentement sans s’exclure des cercles amicaux, sociaux et professionnels ? Où est la pédale du frein ? Par quoi commence-ton ?

La culture Slow a ses figures, ses emblèmes, ses valeurs et ses lieux culte. Vous découvrirez dans ce livre que pour tous ses adeptes, ralentir est la façon de vivre la plus moderne et la plus urgente qui soit.

Livre « Vivre plus lentement »

Livre "Vivre plus lentement un nouvel art de vivre" 15 € frais de port compris

€15,00

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s